Étretat est un site unique au monde

Connue dans le monde entier, Étretat est incontestablement la fierté du littoral normand.

Étretat et ses bains de mer deviennent une mode à partir de 1843 grâce au roman Histoire de Romain d'Étretat, d’Alphonse Karr, romancier et journaliste. Il s’y rendait souvent et disait « Si je dois montrer la mer à un ami, ce sera Étretat ». 

Le petit village de pêcheurs ne cessera alors de se développer. Entre les falaises, les villas vont s'élever à un rythme soutenu. Le casino ouvrira ses portes en 1852 et de grands spectacles seront donnés, tels que des opéras d’Offenbach. L’arrivée du chemin de fer ne fera qu’accroitre sa notoriété. Dès 1890, Étretat deviendra le lieu de villégiature par excellence. Des écrivains de renom tomberont amoureux de ce cadre magique et pittoresque : Maupassant, né près de Dieppe, André Gide, enterré non loin de là ou bien encore Maurice Leblanc, qui fera de l’aiguille creuse le repaire du gentleman cambrioleur Arsène Lupin. Immortalisé par les peintres Courbet et Monet, Étretat a su garder son âme de petit village. Avec ses petites ruelles, son front de mer, ses petits commerces et son coucher de soleil sur les incroyables falaises, Étretat se révèle être une petite cité romantique.

Petite balade en paddle à Étretat