Pas d’arrivée spectaculaire au Tréport sans funiculaire ! Embarquez en haut de la falaise, traversez la roche et émergez au-dessus des toits.
Effet n°1 : la vue est juste waouh !
Effet n°2 : votre virée dans ce joli port de pêche perché à la pointe nord de la Normandie part sur de bons rails…

Le Tréport sans funiculaire, c’est un peu comme un gâteau sans cerise ou une glace sans chocolat…, il manque l’essentiel. On est d’accord, Le Tréport (et Eu qui est à un jet de galet) vaut bien que l’on y consacre une journée. Mais ce serait carrément dommage d’y rater votre entrée. Et pour cela, on ne discute pas, il faut absolument découvrir la ville d’en haut, en prenant place dans son légendaire funiculaire (oui, oui, légendaire, n’ayons pas peur des mots…).

Vous voilà dans la cabine bleue. Avant d’appuyer d’un doigt ferme et résolu sur le bouton “descendre”, laissez-moi vous raconter sa petite histoire. Promis, ce ne sera pas long… Les premiers coups de pioche dans la falaise sont donnés en 1907. Deux mois plus tard (quelle santé !), deux beaux tunnels relient la gare basse aux “Terrasses”. Et en juillet 1908, la foule des grands jours se presse derrière le Comte et la Comtesse d’Eu pour inaugurer la grimpette. Dans les voitures en bois, 48 passagers se serrent sur des gradins répartis en 4 compartiments. Deux mille visiteurs achètent leur ticket ce jour-là. Le succès, déjà… Après une longue éclipse, le funiculaire revoit le jour à la demande générale en 2006.

Plein la vue

Aujourd’hui, plus de billet, le funiculaire est gratuit ! Comme l’est aussi la plupart du temps, le parking aménagé sur la falaise 1. Avant de descendre, faites une balade sur le sentier des douaniers (pas trop près du bord si possible) et une petite halte au point de vue panoramique situé devant la gare haute. Si la devise du Tréport est “Prenez la vie au grand large”, ici, c’est plutôt la vue qui vous prend en grand large ! A droite, on aperçoit la masse royale du château d’Eu. Devant vous, au premier plan, c’est la ville avec tous ses toits, l’église Saint-Jacques, le phare blanc et vert au bout de la jetée, l’esplanade, l’avant-port et les quais toujours animés ; plus loin, voici Mers-les-Bains et ses belles villégiatures. Et vers l’ouest, de l’eau, beaucoup d’eau…

Mur de l’Atlantique

Revenons à notre cabine. Vous voilà parti. La descente dure 1 mn 55 très exactement. Elle débute par la traversée d’un long tunnel aux superbes voûtes en brique qui datent de 1907. Une fois l’ouvrage d’art avalé, vous émergez au-dessus des toits d’ardoise du quartier des Cordiers. La pente à 63% vous donne l’impression de fondre sur la ville. Pour la petite histoire, la falaise que vous venez de traverser est creusée d’un labyrinthe défensif aménagé par les Allemands après le raid des Canadiens sur Dieppe en 1942, le Kahl-Burg. Un ensemble qui fait partie du Mur de l’Atlantique. Sous vos pieds, les Cordiers est un quartier assez récent, 2 siècles tout au plus, qui a été gagné sur la mer. Ses premiers habitants, des pêcheurs trop pauvres pour pouvoir se payer un filet, pêchaient avec de longues cordes garnies d’hameçons.

Au Cordiers

Vous voilà arrivé sur le plancher des vaches. Votre visite du Tréport commence. Promenez-vous le nez en l’air dans les petites rues des Cordiers et amusez-vous à repérer balcons en fer forgés, bowwindows colorés et les beaux carreaux de céramique qui décorent les façades. Certains portent des messages savoureux “Jnek Sa”, “San Phe Pah”… Profitez bien de votre journée et des nombreuses tables de la ville. Ne ratez pas la poissonnerie municipale et ses étals débordants de poissons, de coquillages et de crustacés et surtout, prenez votre temps. En été et tous les samedis et veilles de jours fériés, le funiculaire vous ramènera à votre voiture jusqu’à une heure moins le quart du matin. En saison, les falaises sont encore éclairées. La remontée s’annonce encore plus belle que la descente…

Où dormir
pas loin

Voir notre sélection d'hébergements près du pont de Normandie

Hôtel La Villa Marine

Situé face au port du Tréport, à deux pas de la Mers-les-Bains, la Villa Marine est le lieu idéal pour découvrir la vallée de la Bresle et la Baie e Somme.

Hostellerie de la Vieille Ferme

Niché au cœur de la valleuse de Mesnil-Val à Criel-sur-Mer, l'Hostellerie de la Vielle Ferme est un hôtel de charme à proximité de la mer. Lieu idéal pour explorer la Côte d'Albâtre et la Baie de Somme.

Le week-end
qui va bien avec

Escale Maritime au Tréport

Entre Baie de Somme et Normandie, passez un week-end au rythme des marées au Tréport.

Vous serez séduits par la situation de cette cité marine marquée par de hautes falaises et
par l'atmosphère particulière de ses quais et de son port.

Lire la suite

A découvrir
aussi

Le château musée de la ville d'Eu

Le château musée de la ville d'Eu
Le château musée de la ville d'Eu