Les cités marines de la côte

Avec plus de 130 km de côte, la Seine-Maritime vous offre un littoral exceptionnel. Entre valleuses intimistes, petits villages de pêcheurs et grandes cités marines, le littoral seinomarin regorge d’atouts à découvrir ou redécouvrir.

Les 5 grandes cités marines de la côte sont à la fois très différentes mais tellement complémentaires.

Au sud et à l’embouchure de la Seine, se dresse fièrement Le Havre surnommée la cité Océane. Voulue par François 1er, la ville du Havre s’apprête à célébrer ses 500 ans en 2017. De sa construction à nos jours, la cité a toujours été tournée vers la mer. Port militaire au départ, port de commerce, port de plaisance, port de pêche, port de croisières… la cité Océane confirme aujourd’hui son rôle de grande métropole maritime. Se balader ici est une invitation à respirer l’atmosphère d’une véritable cité marine : ses ports, sa plage, son marché aux poissons, le va et vient des grands bateaux…



Plus haut en remontant la côte vers le nord, l’ancienne cité des Terre-neuvas et des Ducs de Normandie est aussi une cité marine de caractère. Fécamp, mondialement connue pour sa liqueur, la Bénédictine, vit au rythme des marées. Ancien grand port de pêche, celle-ci a diminué au fil des années pour laisser la part belle au tourisme et à la plaisance. Fécamp reste aujourd’hui une cité marine des plus agréables à proximité des célèbres falaises d’Etretat. Le Musée des Pêcheries qui s’apprête à ouvrir rendra un hommage à la Grande Pêche et à la vie des marins qui embarquaient pour de longues campagnes au large de l’Islande et du Groenland et faisait vivre toute la ville.

Saint-Valéry-en-Caux est une petite cité dont le port est accessible en fonction des marées. Elle abrite encore quelques pêcheurs et son grand port de plaisance est en plein cœur de la ville.

Dieppe, la capitale de la coquille Saint-Jacques, la ville au quatre ports qu réunit voiliers, chalutiers, cargos et ferries et le Tréport, à la frontière nord de la Seine-Maritime, à proximité de la Baie de Somme, complètent la liste des belles cités marines du littoral seinomarin. Ces cités marines qui vivent au rythme des marées, de la pêche et de la plaisance. De véritables villes authentiques qui ont su sauvegarder par leurs cultures et leurs traditions bien vivantes cet art de vivre de bord de mer.
Les fêtes de la mer, les fêtes du hareng, les fêtes du nautisme, la coquille Saint-Jacques sont autant d’occasions de célébrer la mer et ses métiers toute l’année.