Armada 2023 : découvrez la liste des bateaux !

_

Armada 2019 à Rouen - La liste des bateaux

Armada 2019 à Rouen - La liste des bateaux
_

Armada 2019 à Rouen - La liste des bateaux

Armada 2019 à Rouen - La liste des bateaux
_

Armada 2019 à Rouen - La liste des bateaux

Armada 2019 à Rouen - La liste des bateaux
_

Armada 2019 à Rouen - La liste des bateaux

Armada 2019 à Rouen - La liste des bateaux

Armada, les plus beaux navires sont à Rouen ! 

L’Armada, un des plus important événement de 2023 promet d’être un moment exceptionnel ! Avis aux matelots ! Les plus majestueux navires venus du monde entier sont attendus à Rouen du 8 au 18 juin 2023. Une cinquantaine de navire sont prévus pour ce rassemblement. On vous met dans la confidence de ceux qui ont déjà confirmé leur présence... 

  • L'Atlantis

Le bateau, un trois-mâts goélette appartenant à la compagnie The Tallship Company des Pays-Bas est une réplique d’une frégate anglaise de 1745. L’Atlantis été présent à plusieurs éditions de l’Armada en 1994, 2008 et 2013.

Son histoire : construit en 1905 à Hambourg, le navire est sans mât à l’origine. Sous le nom de « Elbe 2 », il commence sa carrière comme bateau-phare, c’est à dire destiné à faciliter la navigation en indiquant un danger à l’approche des côtes, à l’embouchure de l’Elbe. Puis son propriétaire le transforme en un voilier de croisière dans les années 80 pour naviguer dans les Caraïbes sous le nom de « l’Atlantis ». C’est en 2005 qu’il intègre la compagnie des Pays-Bas qui le rénove et en fait un trois-mâts goélette.

  • Le Belem

Le célèbre mât vieux de 122 ans a confirmé sa venue pour l’Armada 2019 ! C’est un fidèle de l’évènement puisqu’il était présent en 1994, 1999, 2003 et 2013.

Son histoire… Il a été construit à Nantes en 1896 pour le transport de marchandises, notamment pour le transport de cacao. En 1914, il devient obsolète, le Belem est transformé pour entamer une nouvelle vie en tant que navire de croisière luxueux et devient un bateau à moteur.

Saviez-vous que le navire a été classé au titre des monuments historiques en 1984 ?
Il est le dernier trois-mâts barque français à coque en acier en état de naviguer et le second plus grand voilier restant en France ! « Trois-mâts barque »? C’est-à-dire que le Belem a deux mâts gréés en voiles carrées et un mât gréé en voiles auriques, de forme quadrangulaire non symétrique.

La devise du Belem est : « Favets Neptunus Eunti ! (Nesptune favorise ceux qui partent)

  • L'Étoile du Roy

Le navire est un trois-mâts carré, une réplique en bois proche d'une frégate corsaire malouine de 1745. Sous le nom de Grand Turk, le bateau était présent à l’Armada 2003, 2008 et 2013.

Son histoire : construit en 1996 en Turquie, il est un peu une star puisqu’il apparait dans une série télévisée britannique « Homblower » et dans des films au cinéma. Son pont ouvert est équipé de canons, encore fonctionnement à ce jour. En 2010, il a été rebaptisé « l’Étoile du Roy » par son nouvel acquéreur, Étoile Marine Croisière. Il devient le second plus grand navire traditionnel français.

  • L’Atyla

Ce navire espagnol, construit entre 1980 et 1984, sert de navire-école depuis 2014 sur les côtes européennes. 

Son histoire : cette goélette a été construite selon des plans d'Esteban Vicente Jiménez qui voulait réaliser une goélette selon des plans du début du XIXe siècle et de façon traditionnelle, afin de faire le tour de monde. 
Depuis sa construction, le navire a changé plusieurs fois de nom : Taurus, Itsaso-Petronor, Marea Errota, Cantabria Infinita puis pur finir Atyla, en 2013, avant de naviguer en Méditerrannées depuis le port de Badalona. 

  • Le Santa Maria Manuela 

Rendez-vous en juin 2023 pour rencontrer ces quatre mats portugais de 1937 qui a participé aux éditions 2013 et 2019 de l’Armada. 

Son histoire : construit par la CFU de Lisbonne, ce navire est un morutier de la flotte portugaise. Après plusieurs aménagements pour le rendre plus performant, il est finalement transformé en navire-école après une longue restauration grâce à la Fondation Santa Maria Manuela. Il est aujourd’hui affrété pour le tourisme culturel et embarque 50 stagiaires. 

Découvrez ici la liste complète des bateaux présents à l'Armada 2023

Où dormir
pas loin

Le Diplomático

ROUEN

À partir de 525.00 €

Le Diplomático

Dans une belle maison de maître du XIXe siècle, située en centre ville de Rouen, vous serez séduit par ce très beau studio, entièrement équipé...

L'appartement du Chanteclerc

Dans le petit village d'Isneauville, au cœur de la métropole Rouennaise et à deux pas de toutes les commodités, venez séjourner dans ce petit app...