Liste

Abbatiale Saint-Ouen

Portail des Marmousets Jardins de l'Hôtel-de-Ville 76000 ROUEN / Vallée de Seine

Au cœur de « la ville aux cent clochers », comme Victor Hugo appelait Rouen, cité médiévale de la vallée de la Seine, s’élève l’architecture gothique normande d’une des plus impressionnantes abbayes de Normandie : l’abbatiale Saint-Ouen. Splendide édifice par ses dimensions et la qualité exceptionnelle de ses vitraux, le site bénéficie depuis 2021 d’une importante campagne de restauration prévue pour se terminer en 2024.

Ma cousine Marie, guide à la Métropole Rouen Normandie, labellisée « Ville et Pays d’art et d’histoire », m’a proposé de venir (re)découvrir l’abbatiale Saint-Ouen, qu’elle fera visiter samedi prochain dans le cadre de la programmation de sortie découvertes de l’office de tourisme de Rouen. Rendez-vous est donc pris après avoir acheté ma place sur le site Internet de l’office.

Voilà le jour J arrivé, et je retrouve le groupe qui se forme progressivement devant l’abbatiale. Ce point de rendez-vous est bien pratique pour les non rouennais, puisque le parking de l’hôtel de ville est seulement à 30 mètres.
Marie nous accueille et me fait un clin d’œil, ravie que je sois là. Nous commençons par observer la façade occidentale de l’édifice. Nous nous sentons déjà tous petits devant cette montagne de pierres merveilleusement sculptée. Une rapide description du style architectural gothique est faite par Marie. Ce style et la richesse de la décoration de l’abbatiale provoquent souvent une confusion par les touristes qui la confondent avec la cathédrale Notre-Dame.
Nous contournons la façade et entrons dans les jardins de l’hôtel de ville pour atteindre le portail des Marmousets. Sous la grande voûte aux fines nervures, nous découvrons des médaillons quadrilobés retraçant la vie de Saint-Ouen. Marie nous indique que c’est « typique de la sculpture du Moyen-Age. Il y en a plein au portail des libraires de la cathédrale ». Marie attire notre attention sur la dentelle de pierre que l’on retrouve sur toutes les faces extérieures de l’abbatiale. Cela a demandé des dizaines d’années de travaux « à une époque où l’outillage n’était pas celui d’aujourd’hui mais ou le savoir-faire était déjà remarquable ».

Nous voici à présent prêts à entrer dans l’édifice. Et là, c’est la splendeur ! La hauteur de la nef baignée dans la lumière nous emporte dans une sorte de lévitation. Les multiples nervures gothiques forment comme une immense forêt aux grands arbres. L’espace vide est spectaculaire comparé aux rues pavées étroites qui entourent l’abbatiale. « Cette église est donnée comme un parfait exemple du gothique flamboyant. », nous indique notre guide, tout en continuant ses explications : « Avant cette église des XIV et XVe siècles, une abbaye fut fondée en 750 par les moines bénédictins. Puis les invasions vikings vont ravager les lieux et une nouvelle abbaye romane fut de nouveau bâtie sous l’influence de Guillaume le Conquérant.
Cette abbaye romane sera incendiée puis rebâtie à partir de 1318 dans le nouveau style gothique qui affirme la puissance de la Normandie. Mais le plus fabuleux ce sont les vitraux du XIVe au XXe siècles venez voir ! ». En effet, notre groupe en prend plein les yeux. La palette des couleurs est magnifique d’intensité. Les rayons du soleil en transperçant les vitraux renvoient des myriades de rouges orangés, de bleus, de verts, violets sur les grands pavés du sol. Je suis émerveillée. En zoomant avec mon appareil photo, je peux voir que les personnages sont représentés de plain-pied et semblent être des patriarches, des prophètes ou des Saints. Je reste ébahie devant la beauté du travail de ses artistes verriers.
Puis Marie nous interpelle pour aller admirer la magnifique rosace de la façade occidentale, que l’on peut observer juste au-dessus de l’orgue. « Elle est d’origine. » En effet, c’est magnifique et quelle taille aussi hautement perchée ! Nous profitons longuement de l’espace de la nef qui abrite souvent des expositions ou des concerts, pour admirer ce vitrail d’exception. Puis, Marie nous présente l’orgue avec son buffet Renaissance. « C’est un des plus beaux de France. Refait en 1890, c’est un Cavaillé-Coll. Il a une sonorité extraordinaire. Parfois les visiteurs ont la chance d’entendre Jean-Baptiste Monnot, l’organiste, y faire quelques gammes. Il vous faudra revenir et avoir un peu de chance ! » Nous nous dirigeons vers le chœur et franchissons les grilles en fer forgé. Tout en faisant le tour des chapelles, nous notons de précieux détails qui ajoutent au charme de cette abbatiale gothique : comme les peintures sur les clefs de voutes mais aussi sur des pilastres avec du bleu fleurdelisé. Le clou de mon émerveillement face à toutes ces beautés va aux peintures murales très anciennes avec des anges. C’est émouvant de s’imaginer quelles sont là depuis si longtemps !

Pour clôturer cette visite impressionnante, Marie propose une pause sur les grandes pelouses du jardin derrière l’Abbatiale afin d’admirer le chœur avec l’enchevêtrement des arcs-boutants et des pinacles. A peine sortis de l’édifice, nous ressentons une chaleur qui nous rappelle à quel point les vieilles pierres savent si bien conserver la fraîcheur. Marie nous présente l’abbatiale sous un autre angle et poursuit avec un mot sur l’hôtel de ville dont nous voyons la façade orientale, tournée vers les jardins. Cette administration s’est installée depuis de nombreuses années dans ce qui étaient les dortoirs de l’abbatiale.

C’est déjà la fin de notre visite et notre groupe se disperse après avoir remercié Marie, qui me dit « Ne pars pas, pour toi c’est double visite. Je t’emmène te faire découvrir les récentes restaurations de l’Aître St Maclou, c’est juste à côté et tout aussi impressionnant ! ». C’est reparti.

Période d'ouverture

Du 01 Avril 2022 au 30 Septembre 2022
Lundi Fermé
Mardi 10:00 - 12:00 14:00 - 18:00
Mercredi 10:00 - 12:00 14:00 - 18:00
Jeudi 10:00 - 12:00 14:00 - 18:00
Vendredi Fermé
Samedi 10:00 - 12:00 14:00 - 18:00
Dimanche 10:00 - 12:00 14:00 - 18:00
Du 01 Octobre 2022 au 24 Décembre 2022
Lundi Fermé
Mardi 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Mercredi 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Jeudi 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Vendredi Fermé
Samedi 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Dimanche 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Fermé le 25 décembre.
Du 26 Décembre 2022 au 31 Décembre 2022
Lundi Fermé
Mardi 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Mercredi 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Jeudi 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Vendredi Fermé
Samedi 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30
Dimanche 10:00 - 12:00 14:00 - 17:30

Activités sur place : Expositions temporaires

Visites individuelles

Durée moyenne de la visite : 20 min

Tarifs

GratuitéEntrée gratuite.

Groupes

Guide accepté : oui

Visites groupes

Durée moyenne de la visite : 20 min

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA