La gastronomie Rouennaise a une véritable identité.
Une chose est sûre... ici, on mange bien ! 

Quand on vient à Rouen, on ne peut en repartir sans avoir goûté au célébre « Canard à la Rouennaise ». Nous tairons les détails de cette recette pour vous en laisser la surprise... Sachez juste que l'affaire est des plus sérieuses, encadrée par l’Ordre de Canadiers. N’oubliez pas de demander que la préparation et la découpe soient réalisées devant vous lors de la réservation : attention, cette spécialité n'est pas proposée à toutes les cartes ! 

La Place du Vieux-Marché regorge de nombreuses adresses où vous trouverez des cartes diversifiées et pour tous les budgets. Nous vous conseillons de faire une halte à La Couronne, la plus vieille auberge de France, où vous pourrez déjeuner ou dîner au coin du feu l'hiver sous les dédicaces des nombreuses personnalités qui s'y sont attablées.

Vous pourrez également vous laisser séduire par des adresses légèrement excentrées, où vous attendent des chefs de renom qui concoctent une cuisine pleine d’audace et de modernité : l’Origine, le Saint-Hilaire ou encore Le Gill, du nom de son chef, en sont quelques exemples.

Et pour les gourmands...

La gastronomie Rouennaise déborde de l’assiette pour remplir vos valises : les Larmes de Jeanne d’Arc ou Le Cadran du Gros Horloge sont des douceurs bien rouennaise créées par le chocolatier Auzou, dont la boutique est une véritable institution.

À ne pas oublier : le sucre de pomme, petit ou grand, qui est un délicieux cadeau à offrir quand vous reviendrez de vacances. Une autre preuve du goût des rouennais pour la bonne chère et la gourmandise : tous les ans en septembre, la ville accueille « la Fête du Ventre et de la Gastronomie » : pendant tout un week-end, les producteurs et les artisans normands préparent et font déguster leurs produits au milieu d’un marché géant qui envahit la Place du Vieux-marché et les rues adjacentes.