Les plus belles vues de la Cité Océane

Située à l’embouchure de la Seine, Le Havre offre des panoramas d’exception. Petit tour d’horizon…  

En visitant l’abbaye de Graville et ses jardins, difficile d’être déçu par le point de vue. Au loin, s’impose une immense arène à l’anglaise, le stade Océane. Mais c’est aussi, l’endroit rêvé pour découvrir les installations portuaires et se faire une idée du gigantisme du port du Havre qui s’étend sur 27 km de long dans l’Estuaire de la Seine.

En longeant la plage en direction de Sainte-Adresse, et en passant par le célèbre immeuble du « Nice Havrais » que l’on doit à Georges Dufayel, un panorama des plus plaisants se dessine. Le front de mer, l’entrée du port, l’Estuaire de la Seine et toute la Côte Fleurie se présentent. Ce panorama s’apprécie davantage en prenant de la hauteur dans les Jardins Suspendus qui offrent une très belle perspective sur la baie.

Le Havre, encore plus belle vue du ciel

 

En se baladant sur le circuit des escaliers, un parcours atypique entre ville haute et ville basse, plusieurs points de vue permettent de découvrir Le Havre et l’estuaire. Emprunter le funiculaire, surnommé « la ficelle » est aussi un excellent moyen pour relier les deux villes !   

Au 17ème étage de l’Hôtel de Ville, la vue est saisissante. Haute de 72 mètres, la tour de l’Hôtel de Ville, monument phare du Havre, permet d’admirer le centre-ville reconstruit par Auguste Perret. D'ici, c’est toute l’histoire et l’architecture du Havre qui se dévoilent.

Du musée d’art moderne André Malraux - MuMa -, le point de vue est tout aussi surprenant. Assis à la brasserie du musée, il est agréable de surveiller les entrées et sorties des bateaux : un spectacle intense que l’on peut aussi poursuivre au cœur même du port, à proximité de l’écluse François 1er, pour comprendre l’activité portuaire : passage des bateaux dans l’écluse, chargement et déchargement des conteneurs…

Plus large que les Champs-Elysées, l’Avenue Foch étonne par ses dimensions et par ses deux immeubles architectures Perret, telle une porte sur le monde, une vue qui incite à l’appel du large.

Le bassin du commerce, offre une vue architecturale sur trois œuvres majeures de la ville du Havre : la passerelle du commerce de Gillet, le Volcan d’Oscar Niemeyer et le clocher de l’église Saint-Joseph de Perret.

Le week-end
qui va bien avec

Estuaire de Seine

Rien à dire, la vue est saisissante…

Si vous pensiez que passer un week-end en ville n’était pas synonyme de calme et sérénité, alors direction les chambres d’hôtes du Chat Perché au Havre. Le conseil de Corinne: ouvrez bien vos yeux, vous ne rêvez pas, ce voyage vaut vraiment le détour. 

Lire la suite