Liste

Centre d'art contemporain de la Matmut - Daniel Havis

425 rue du Château 76480 SAINT-PIERRE-DE-VARENGEVILLE / Vallée de Seine

Sur les hauteurs de la vallée de la Seine, à une vingtaine de kilomètres à l’Ouest, la Matmut a investi un fleuron de l’architecture normande du XIXe siècle et son parc de 6 hectares pour y constituer un des incontournables sites culturels de la Seine-Maritime : le centre d’art contemporain – Daniel Havis. Lieu idéal de promenade familiale ou solitaire pour s’éduquer ou se ressourcer, il s’agit là d’un patrimoine préservé et vivant.

Mercredi, Chloé est revenue de sa sortie scolaire enchantée par la visite de « son château ». « Celui avec la tête de singe dans le jardin !», nous a-t-elle précisé. Evidemment elle nous en a tant parlé que son petit frère a réclamé de voir ce fameux château. Voilà notre programme de samedi trouvé !

Après la traversée du joli village de Saint-Pierre-de-Varengeville, nous voici rue du château. Au travers d’une magnifique grille, nous apercevons les lieux. Il ne nous reste plus qu’à suivre les flèches indicatives et nous voilà arrivés dans le parking réservé aux visiteurs. Devant l’impatience des enfants, nous nous dirigeons vers le parc et le château. Tout de suite nous trouvons sur un pupitre un plan des lieux, parfait pour nous orienter pour la visite.
Pour commencer, nous prenons le temps d’admirer l’architecture du château. « Il est trop beau ! », dit Chloé. En effet, sur le pavillon central nous nous régalons du spectacle des façades ponctuées d’avant-postes et de rythmes entre lumière et ombre. La bâtisse a été reconstruite par l’architecte Lucien Lefort pour Gaston Le Breton en 1898 en style néoLouis XIII. Ce style rappelle un premier château dit « du val », érigé au XVIIe siècle en Style Louis XIII par Charles Duval et qui aurait duré jusqu’à la Révolution. La référence à l’antique est inscrite dans la pierre tout comme la pureté des lignes et de la symétrie. Les toitures sont hautes avec une complexité des charpentes marquées par les cheminées et les ornements de plomb. Ces derniers éléments, tout comme les ferronneries, sont signés de Ferdinand Marrou.
Après l’achat de la propriété par la Matmut en 1969, une réhabilitation est entreprise en 2009 avec une inauguration du Centre d’art contemporain en 2011.

Les enfants ne tiennent plus. Ils veulent rentrer dans le château. Une large galerie de 500 m2 y reçoit des artistes contemporains d’envergure internationale, nationale et régionale. Aujourd’hui, c’est l’exposition d’un artiste chinois. Il y a un fort contraste entre les espaces d’expositions très contemporains et le côté classique du château. De beaux miroirs style baroque accrochés dans les couloirs donnent de la profondeur aux lieux. Les enfants grimacent devant en passant. Incorrigibles !
Après un passage par la salle réservée à la vidéo, nous arrivons au sous-sol pour découvrir la crypte. Il y a été installé la collection permanente de Philippe Garel et son Panthéon de bustes faits de différentes matières : céramique, marbre, terre cuite… sur les grands peintres et sculpteurs de la Renaissance au XIXe siècle, tels Michel-Ange, Géricault ou Monet.

Comme il fait beau et chaud aujourd’hui, nous décidons de poursuivre notre visite par le parc. C’est avec un réel plaisir car nous sommes accueillis par le chant des oiseaux et une multitude de parfums et de couleurs. Les enfants s’en donnent à cœur joie et courent partout. Ils partent se cacher dans le labyrinthe et appellent au secours car ils ne trouvent plus la sortie. Incorrigibles je vous dis !
Une fois récupérés, nous arrivons dans la chapelle aux 16 vitraux modernes qui sert aussi de lieu d’exposition avec une œuvre monumentale animalière, impressionnante par sa taille.
L’espace des jardins est composé selon différents thèmes comme celui des couleurs avec des fleurs blanches, rouges, bleues etc… Les fleurs ne sont pas les seules à nourrir notre regard. Un peu selon le concept du jardin de sculpture du Musée Kröller Müller en Hollande, le parc est jalonné de très nombreuses sculptures et des œuvres monumentales comme les 2 cubes en M de Véra Molnar ou le gigantesque masque de gorille en bronze de Quentin Garel… Une fois devant, Chloé nous lance « Le voilà le fameux singe ! », ce qui nous provoque un éclat de rire familial.
Nous décidons ensuite de nous orienter vers le fond du parc où se trouvent les jardins japonais. Un grand Tori rouge en marque l’entrée. Il n’y a que nous et on en profite pour faire une pause. Le jardin vert consacré au thé puis le jardin sec nous rendent complètement zen.
J’aperçois la roseraie et invite ma petite tribu à me suivre. Nous profitons de toutes ces odeurs de roses plus exquises les unes que les autres. Quatre grands écrivains, installés sur des pupitres, nous tiennent compagnie. Le sculpteur seinomarin Jean-Marc de Pas en est l’auteur. Continuant notre balade dans la roseraie multicolore, nous admirons d’autres œuvres de cet artiste intégrées au paysage.
Les émotions et les galipettes dans l’herbe ont donné faim aux enfants. C’est l’heure du goûter qui nous tire de ce lieu exceptionnel. Petits comme grands en repartent la tête pleine d’images et d’odeurs agréables. Et la maman que je suis projette déjà de nouvelles visites culturelles : le musée des beaux-arts de Rouen ou le château musée de Dieppe ? J’hésite encore !
L’accès au Centre d’art contemporain est autorisé dans le respect des règles sanitaires : port du masque obligatoire, 55 personnes maximum dans la galerie, parcours de visite, distanciation. En cas de jauge atteinte ou d’absence de masque, l’accès à la galerie peut être refusé.

Activité famille : oui

Période d'ouverture

Du 01 Janvier 2022 au 31 Décembre 2022
Lundi Fermé
Mardi Fermé
Mercredi 13:00 - 19:00
Jeudi 13:00 - 19:00
Vendredi 13:00 - 19:00
Samedi 10:00 - 19:00
Dimanche 10:00 - 19:00
Galerie.
Fermé les jours fériés.
Du 01 Février 2022 au 31 Décembre 2022
Horaire NC
Visite : rendez-vous à 15h (durée 1h30) avec un des conférenciers qui fera découvrir aux visiteurs le parc, ses univers différents qui évoluent au fil des saisons, ses œuvres monumentales et l'histoire du château ponctuée d'anecdotes.

Services : Stationnement vélos
Activités sur place : Animation thématique spécifique, Atelier pour adultes, Atelier pour enfants, Expositions temporaires

Activité famille : Atelier pour enfants / ateliers et visites en famille
Fiches jeux

Visites individuelles

Durée moyenne de la visite : 60 min

Activité pédagogique ou ludique pour individuel : oui
Age : De 3 ans à 99 ans
Activité pédagogique ou ludique est encadrée : oui
Visites libres, aide à la visite gratuit (exposition et parc)

Tarifs

Modes de paiement : Chèques bancaires et postaux, Espèces

Les catalogues de l'exposition en cours et des expositions précédentes sont en vente à l'accueil de la galerie.

Groupes

Visites groupes

Durée moyenne de la visite : 60 min

Activité pédagogique ou ludique pour groupe : oui
Age : De 3 ans à 99 ans
Activité pédagogique ou ludique est encadrée : oui
Pour le parc, le château et/ou exposition : - visites-ateliers pour les scolaires (établissements scolaires et spécialisés, centres de loisirs...) - visites-conférences pour groupes adultes. Sur réservation.

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA