Liste

Le Prieuré de Rouxmesnil-Bouteilles

Mairie - Rue du Champ de Courses 76370 ROUXMESNIL-BOUTEILLES

Situé tout proche de Dieppe sur la côte d’albâtre, le prieuré de Rouxmesnil-Bouteilles est un monument remarquable par son architecture. Le Département de la Seine-Maritime, souhaitant mettre en valeur son patrimoine rural a attribué son : « Label Patrimoine Rural » au prieuré de Rouxmesnil-Bouteilles pour ses qualités architecturales et historiques.
Cet ancien prieuré est aujourd’hui devenu la Mairie de Rouxmesnil-Bouteilles, commune née de la fusion de deux villages en 1822.

Bien curieuse de sortir des sentiers battus du patrimoine historique, me voilà partie à la rencontre de monuments que nous croisons tous les jours le long de nos routes départementales ou nationales.

Sur l’axe principal de Rouxmesnil-Bouteilles, traversant la commune j’aperçois à ma gauche le prieuré. En arrivant proche du portail de l’entrée je m’approche du panneau en bois indiquant la labellisation du lieu avec un historique.
Je suis bien aise d’avoir des informations sur ce prieuré que j’aperçois devant moi, niché dans un écrin de verdure. Le contraste du logis couvert de tuiles rouges et de nuances claires pour l’assemblage des grès/silex, est du plus bel effet. Les parements extérieurs sont remarquables ! Le dessin de façade est régulier et complète une volumétrie harmonieuse de l’ensemble du bâti. J’ai hâte de m’approcher de ce magnifique bâtiment pour en apprécier tous les détails.
J’entre dans la cour par le grand portail aux portes en fer forgé et longe un chemin en arc de cercle. Je suis face à un bâtiment que l’on classe comme religieux, peut-être à cause de son appellation prieuré, mais à y regarder de plus près c’est un bâtiment qui fait plus penser à un manoir. Je peux donc vous confirmer que ce lieu est plus qu’intéressant par son passé.
La construction commence à la Renaissance lorsque la famille d’Hacquenouville se fait construire une résidence principale, dont un membre illustre Roger d’Hacquenouville, est chambellan du Roi de France Charles VI au début du XVè siècle. Une communauté religieuse s’y installe en 1692, tout de suite après le prieuré passe aux mains des jésuites qui y demeurent jusqu’en 1762. A la Révolution Française le prieuré sera vendu en bien national. L’histoire ne s’arrête pas là, au XIXe siècle le grand-père du compositeur Claude Delvincourt achète la propriété. L’illustre musicien y restera jusqu’en 1954, date de son décès. C’est en 1980 que le prieuré abritera désormais la Mairie.
Après cet intermède historique, j’en reviens à ma déambulation autour de ce bâtiment magnifique, modifié au fil du temps par ses hôtes successifs. Je note que les différentes restaurations ont su conserver sa silhouette massive, sa marqueterie de silex et de grès, caractéristique du patrimoine rural de la région dieppoise. En prenant un peu de recul, je découvre le plan du logis qui est rectangulaire comme c’est la mode à la Renaissance. Il est posé sur une cave voutée, dont l’entrée est à la droite des marches de la porte en arc plein cintre, avec une frise en grès décorée. Décidément, l’architecture de ce prieuré est un plaisir pour les yeux. En levant le regard j’admire également les fenêtres à meneaux, et les oculi percés harmonieusement sur la façade, mais aussi les lucarnes de style anglo-normand. Ma curiosité me pousse à aller voir ce qui se cache à l’arrière du bâtiment et là je découvre une tour carrée qui rappelle les campaniles typiques de l’Italie. Toujours au nord-ouest une grosse tour octogonale a été rajoutée en 2001 et sert d’accueil au public de la Mairie. Je note que même sur cette partie récente, tous les murs reprennent les mêmes motifs en grès/silex du logis, créant ainsi une belle homogénéité de l’ensemble bâti. Enfin tout juste à côté de l’accès à la Mairie, se situent les anciennes écuries. Ma visite touche à sa fin. Allez, je m’accorde encore un petit tour dans le parc avec ses élégants arbres et me dirige vers la sortie, laissant derrière moi un splendide patrimoine rural, imprégné d’histoire et de musique.

Période d'ouverture

Toute l'année
Horaire NC
Seuls les extérieurs du Prieuré se visitent. Journées du patrimoine : visites sur réservation (auprès de la Mairie)

Visites individuelles

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA