Liste

Le Kahlburg

Rue du 8 mai 1945 76470 LE TREPORT / Côte d'Albâtre

Covid-19 - respect du protocole sanitaire

Creusé dans la craie blanche des falaises de la Côte d'Albâtre, le kahl-burg fut construit par la volonté des Allemands suite au raid de 1942 ayant eu lieu sur les plages de Dieppoises lors de l'opération "Jubilee". Situé en ville haute du Tréport en Seine-Maritime, le kahl-burg, littéralement le « château chauve », se visite en groupe d'individuels ou déjà constitués et impressionne par son histoire et sa construction. C'est parti pour une expérience inoubliable!

Après avoir longé le front de mer et admiré depuis la plage les plus hautes falaises de craie d’Europe, je me dirige vers le funiculaire, emblème du Tréport, pour accéder au Kahl-burg. dont j'ai tant entendu parler.

Entourée de touristes et de tréportais, je m’installe dans ce moyen de transport original. Nous voilà partis. Le funiculaire commence lentement sa montée d’à peine deux minutes, juste le temps de découvrir une vue incroyable sur les toits du quartier des cordiers. Au loin, se dessine Mers-les-Bains et ses splendides villégiatures, nichées entre l’étendue bleue de la mer et le vert tendre du toit des falaises. Mais nous traversons déjà la falaises et arrivons à notre terminus. Pour accéder à ma visite guidée, il me faut redescendre quelques marches et sur ma droite, au fond d'une impasse, je découvre un groupe, sac sur le dos et lunettes de soleil au milieu d'un quartier résidentiel surplombant la ville. Je crois bien avoir trouvé mes partenaires de découverte du jour!

Quelques bonjours et des sourires me permettent de m’intégrer dans le groupe déjà présent et impatient à l’idée de découvrir cette architecture si particulière. Militarisé entre 1942 et 1944 par la volonté des allemands suite au débarquement raté des Canadiens sur la plage de Dieppe le 19 août 1942, ce labyrinthe à 60 mètres au dessus du niveau de la mer, ne manque pas de surprises parait-il. Je m’apprête donc à m’engloutir dans un des sites les plus énigmatiques et des mieux conservés du Mur de la Manche. C'est parti!

Après avoir franchi la première porte, notre guide nous narre la destinée incroyable de cette forteresse : Quitté en catastrophe par l’armée d’occupation en 1944, lors du débarquement des alliés sur les plages de Normandie, Ie Kahl-burg n’a pu être achevé. Laissé à l’abandon durant 60 ans, pillé puis utilisé comme décharge ce site a été sauvé par des bénévoles. J’apprends ensuite que sa restauration date de 2001 et mesure la chance que j'ai de pouvoir à présent découvrir ces lieux.
Je passe la deuxième porte du bloc d’accès et descends les quelques marches tout en écoutant les explications de notre guide. Me voilà entrée dans la falaise où il fait très frais, un peu comme dans une cave à vin. La première pièce que je découvre est le poste de garde et le moins que je puisse dire c'est que malgré l'austérité du lieu, je suis immédiatement transportée dans le temps.

Le Kahl-burg est composé de 32 pièces, réparties sur 4 niveaux, desservies par 225 marches, avec pas moins de 300 mètres de galeries. Notre guide nous explique les conditions de travail inhumaines, de quelques 200 prisonniers, dont des requis tréportais, des femmes ukrainiennes et des soldats allemands. Ils travaillaient de dix à quatorze heures par jour, équipés de pioches et de piolets pour réaliser ce labyrinthe militaire. Les tonnes de gravats arrachés à la falaise étaient évacuées à la main. J’ai bien du mal à m’imaginer l’enfer des journées de ces prisonniers ; ils devaient également maçonner les galeries des longs corridors que nous traversons où sont dispatchées les différentes pièces (bureau, local de transmission, local technique…).
Notre groupe s’enfonce de plus en plus profondément au milieu de ce dédale de couloirs. Je sens le froid alors que mes yeux s’adaptent petit à petit à l’obscurité. Tout était étudié pour vivre en autarcie. Il reste des traces de vie de cette «armée de l’ombre», j’aperçois des lits escamotables accrochés au mur, des tables des chaises, postes de radio...
Puis nous montons encore un étage, et je perçois un filet de lumière, me voilà arrivée à l’un des trois postes d’observation. Là je m’engouffre dans un étroit passage pour aller admirer la vue imprenable à 360 ° jusqu’à Dieppe, Berck ou encore les plages de Quend et de Fort Mahon. Quel point de vue, pour contrer un débarquement! Véritablement le clou de notre visite !

Pour ressortir du Kahl-Burg, Je dois à nouveau traverser ce dédale de couloirs qui forcément m'évoque l’histoire mythologique de Thésée et du Minotaure. Pas très rassurant je dois l'admettre mais une expérience unique.
De la lumière naturelle, nous nous approchons de la sortie et notre groupe émerge de ce labyrinthe étroit. Mes yeux se réadaptent petit à petit à la lumière du jour. Ouf me voilà dehors à respirer l’air marin de la Côte d’Albâtre !!!
Je suis alors partagée à la fois par un sentiment étrange où je prends conscience des conditions de vie difficiles des occupants de ce site historique, mais également admirative de cette réalisation défensive, à la pointe de la technologie de l’époque. Cette prouesse architecturale est véritablement originale dans les constructions du Mur de l’Atlantique.

Quelle expérience impressionnante je viens de vivre! Je salue mes acolytes de visite avant de reprendre les marches qui me ramènent à la ville basse du Tréport. Après de telles émotions, un café en terrasse sur le port ne sera pas de refus!

Activité famille : oui

Période d'ouverture

Du 02 Janvier 2020 au 31 Décembre 2020
Horaire NC
Visite sur rendez-vous (minimum 5 personnes). Ouverture basée sur l'année précédente.

Animaux acceptés : oui

Visites individuelles

Durée moyenne de la visite : 60 min

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA