Liste

Colonne commémorative dite "colonne Napoléon"

Quai Napoléon 76380 VAL-DE-LA-HAYE

Patrimoine rural de la Seine-Maritime

Situé dans les boucles de la Seine en Normandie, au Val-de-la-Haye, la colonne commémorative du retour des cendres de Napoléon regarde depuis plus de cent cinquante ans passer les bateaux sur la Seine.

Par un beau dimanche ensoleillé, je me décide à aller découvrir un des sites classés récemment Patrimoine Rural par le Département de la Seine-Maritime.

Je laisse Rouen derrière moi et m’engage sur les longs quais qui suivent le fleuve vers l’estuaire. De chaque côté de la route, il y a de grands entrepôts portuaires et des silos qui confirment l’activité grouillante caractéristique d’un des plus grands ports céréaliers d’Europe dont le cœur bat nuit et jour.
Je suis emportée par le flot grouillant des véhicules qui longe cette route encaissée entre les champignonnières et les jolis petits villages typiques des bords de Seine. Dans ce tumulte routier, j’aperçois un panneau m’indiquant Croisset sur ma droite. C’est dans ce village que se trouve le pavillon Flaubert, où l’illustre écrivain rédigea l’un des romans les plus célèbres au monde : Mme Bovary. Bien entendu, je me promets d’y revenir très vite. Continuant ma route, je pense à ces deux grands personnages qui ont chacun marqué l’histoire de la France au XIXe siècle et qui ont en commun l’année 1821, l’un pour sa naissance, l’autre pour son décès. Tout à mes pensées en entrant sur Val-de-la-Haye, émerge sur ma gauche la colonne dite Napoléon. Je me gare tout près de la Seine et admire le ballet continu des bateaux. Cela donne des envies de voyages…Décidément c’est un endroit insolite !

Le monument bénéficie d’un aménagement paysager délimité par des bornes munies de chaines. Ma curiosité s’aiguise. Le soleil est de la partie et ses rayons irisent le fleuve. Les promeneurs à pied ou à vélo se partagent la voie verte totalement sécurisée qui rejoint le bac à Sahurs. Les plus curieux font une halte au pied de la colonne.

En faisant le tour des grilles, la colonne se transforme en un livre ouvert. J’ai juste à tourner les pages... C’est un condensé du parcours héroïque du personnage mythique que fût Napoléon 1er.
La grande histoire s’écrit souvent dans la petite histoire. C’est le 15 août 1844, date anniversaire de la naissance de Napoléon, que fut posée la première pierre de la colonne Commémorative du retour des cendres de L’Empereur. En effet, c’était son souhait d’être inhumé sur le sol français. Le rapatriement de son cercueil vers les Invalides, s’est effectué par voie fluviale pour des raisons politiques. Il fallut changer d’embarcation avant d’atteindre Paris et c’est au Val-de-la-Haye qu’on fit le transfert.

Par la suite, il a été décidé d’ériger un monument à cet endroit pour marquer ce grand événement.
J’admire l’élégance de ce monument qui alterne avec le vert et le blanc. Tout en haut, un aigle majestueux scrute de ses yeux perçants le va et vient des nombreux navires sur la Seine. L’oiseau impérial est soutenu par une colonne dorique, baguée à deux endroits par des cercles en bronze gravés des victoires napoléoniennes.
Sur les quatre faces du dé de la colonne, sont présents les deux grands ordres crées par Napoléon et la date du transbordement : le 9 décembre 1840. Sur la dernière face est inscrit le 15 août 1844, jour de la pose de la première pierre.

Je vais de surprise en surprise. Ce monument est exceptionnel par son histoire et je suis heureuse de l’avoir découvert ! Je vais donc pourvoir partager un patrimoine rural exceptionnel avec tous les passionnés de Napoléon 1er et du premier Empire.

Un prochain dimanche, je projette de faire une balade à vélo sur la voie verte le long de la Seine en prenant comme point de départ la colonne Napoléon. Quel bonheur de rouler en toute sérénité, d’admirer le château d’Hautot sur Seine, l’ancien château de Soquence et de rejoindre Sahurs.

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA