Liste

Église abbatiale Saint-Sauveur

Place François Mittérand 76290 MONTIVILLIERS / Côte d'Albâtre

Sur la Route des abbayes en Seine-Maritime, l’Abbaye bénédictine de Montivilliers s’inscrit par son histoire dans celle de la Normandie. Du style Roman à celui du Gothique, l’Église abbatiale de Montivilliers reste un incontournable des abbayes normandes.

Tout commence vers 684 avec une Abbaye bénédictine de nones fondé par Saint-Philibert qui est détruite complètement en 833 par les invasions Vikings qui remonte la Seine. Ce sera le même destin pour les Abbayes de Fécamp et de Jumièges.

Le Duc de Normandie Richard II lance un grand plan de reconstruction des anciennes abbayes détruites. Celle de Montivilliers est relevée en 1025 et redevient sous Guillaume le Conquérant un monastère bénédictin de nones. Cette abbaye de style Roman s’étend et donne son nom à la ville qui se développe autour d’elle. Aujourd’hui encore l’Église abbatiale est au cœur de la ville. A la demande des habitants de la paroisse, la nef va être partagée et sept travées leur sont accordées et retaillées en gothique. Au XVe siècle, une extension de la nef est pratiquée dans la partie gauche.
Durand les XVIe au XVIIIe siècles, l’Abbaye se développe et participe à l’économie de la Ville. Sous la Révolution les religieuses abandonnent l’abbaye en 1792. Après de multiple usages les lieux sont vendus en 1811 et deviennent une usine de coton, une raffinerie de sucre puis une brasserie. Le classement Monuments Historiques intervient en 1862. En 1975, la municipalité engage des travaux de restauration qui vont largement s’étaler dans le temps. La restauration a permis aux espaces de récupérer leur architecture d’origine et en 1994, la Bibliothèque Condorcet occupe le logis des Abbesses.

L’Église abbatiale d’origine est un magnifique style Roman normand. Dès le XIIe siècle de nombreuses transformations en style gothique sont entreprises par les Abbesses et les paroissiens. Le clocher de la fin du XIe siècle a été conservé. La façade portait initialement deux tours mais seule celle du nord a substitué. La nef de style gothique flamboyant est baignée de lumière par de larges vitraux contrastant avec son autre partie de style Roman. Les bras du transept sont couverts de voûtes d’ogives dépourvues de clefs de voûtes ce qui constitue une grande originalité et l’arc en plein cintre qui ouvre la partie romane montre des claveaux sculptés de scènes anecdotiques ou d’animaux stylisés.
Autre particularité et richesse des lieux, le chevet est polygonal avec cinq pans percés de baies en arc brisé séparées par de petits contreforts.

L’Église abbatiale est ouverte gratuitement au public ce qui permet d’accéder facilement à la richesse patrimoniale de l’art médiéval normand.

Profitez des pépites du Moyen-Age et aller découvrir un lieu insolite : L’aître de Brisgaret, construit à la sortie de la ville à suite de la peste. Vous y admirerez, la charpente de la galerie qui abritait l’ossuaire, le déambulatoire avec une multitude de graffitis sur ses murs et la chapelle St Lazare.

Période d'ouverture

Toute l'année
Tous les jours 09:00 - 17:00
Fermée pendant les cérémonies. Basé sur la période d'ouverture de l'année précédente.

Visites individuelles

Langues parlées : Anglais

Tarifs

Tarif groupe adulte À partir de 4.50€
Tarif groupe adulte À partir de 90.00€

Modes de paiement : Bons d'échange, Chèques bancaires et postaux, Espèces

Groupes

Guide accepté : oui

Visites groupes

Durée moyenne de la visite : 90 min

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA