Liste

Mémorial de Bruneval

Chemin André Haraux 76280 Saint-Jouin-Bruneval / Côte d'Albâtre

Description

Venez découvrir le grand livre à ciel ouvert de l'une des opérations alliées les plus audacieuses de la Seconde Guerre mondiale : l'opération Biting à Saint-Jouin-Bruneval.

Nous sommes en Juin 1940, les Allemands sont dans la région et occupent le Phare de Bruneval, le sémaphore du Cap d’Antifer et le village de La Poterie. Dans le maquis et outre-Atlantique, la résistance s’organise. Menée par les alliés, l’opération Biting dit « coup de croc », est lancée. Il s‘agit d’un raid naval, terrestre et aérien dirigé par la First Parachute Brigade, la Royal Air Force, la Royal Navy et les réseaux de résistants français. L’objectif : s’emparer d’un radar nazi qui permet de mesurer avec précision le relevé des vols des avions, l’altitude et la distance. Grâce à des reconnaissances aériennes et à des renseignements de résistants, l’appareil est localisé. L’offensive est déclenchée dans la nuit du 27 au 28 février 1942. Vers minuit, 119 paras anglais sont largués au-dessus du hameau de Theuville, près de La Poterie. Un deuxième groupe de 13 soldats dirigés par le Major Frost investissent le Manoir de la Falaise (villa de la famille de Gosset). Au même moment, une troisième troupe s’en prend à l’installation allemande. En moins de 3 heures, le détecteur est neutralisé. Les pertes humaines sont limitées : seulement 2 morts, 7 blessés et 6 prisonniers. Les combattants victorieux réembarquent de la plage à bord d’une péniche, pour être remorqués au large par des vedettes rapides de la marine britannique. C’est le premier succès militaire des alliés sur les terres occupées par le Troisième Reich. Au cours des échanges de feu, le radar est détruit mais la capture de certains éléments permettra de mettre au point un système de brouillage efficace. Il sera notamment utilisé les 5 et 6 juin 1944 pour masquer la flotte allier se dirigeant vers les côtes de Normandie.

Quelques années plus tard, le 30 mars 1947, ce coup de force audacieux est commémoré par le Général de Gaulle. Un premier monument constitué d’une simple dalle est inauguré en présence de plus de 20 000 déportés et anciens résistants.
En 1982 François Mitterrand, Président de la République, et le Prince Charles d’Angleterre célèbrent ensemble les 40 ans du Raid de Bruneval.

Le 24 juin 2012, pour le 70ème anniversaire de l’opération Biting, le Mémorial actuel est inauguré par Kenneth Holden, l’un des derniers vétérans du raid sur ce site chargé d’histoire.

Période d'ouverture

  • du 01 janvier 2016 au 31 décembre 2016 (Groupe - Individuel Accès libre)

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA