Liste

1940-1960 Caudebec se reconstruit

Quai Guilbaud RIVES-EN-SEINE / Vallée de Seine

Description

Dates et horaires

  • du 01 juillet 2020 au 31 octobre 2020

Tout l’été, découvrez les 35 panneaux et 111 photos issues des archives du studio Huon et de son prédécesseur Jean Renault (mais aussi de nombreux prêteurs) de l’exposition du quai Guilbaud de Caudebec-en-Caux.

Conçue par Alain Huon pour la Ville de Rives-en-Seine, cette exposition présente la reconstruction de la Ville. On y retrouve les baraquements, les premiers travaux puis les gros chantiers de la reconstruction. Certains panneaux permettent de suivre, depuis avant-guerre, la destruction puis la reconstruction : l’évolution de l’Hôtel de la Marine, de la maison Caron, du cinéma, de la salle des fêtes, du presbytère, de la gendarmerie.

Vous pourrez voir la reconstruction aussi du passage d’eau et le retour du bac, l’évolution du quai, le retour des cloches mais aussi le redémarrage du commerce ou l’inauguration de la statue de Thomas Bazin.


Les 10 et 11 juin 1940, suite aux bombardements nazis et à l’incendie qu’ils provoquèrent, le centre ville de Caudebec-en-Caux fut détruit. Le coeur historique qui faisait sa fierté part en fumée. Sur 610 immeubles, 435 sont réduits en cendres dont 349 détruits entièrement. Plus de 500 familles sont sinistrées. De tous les édifices publics, il ne reste que l’église. Les rivières sont bouchées, les canalisations inutilisables. 900 voitures, la plupart calcinées, abandonnées par leur propriétaires qui ont dû traverser la Seine en fuyant à pied, gisent dans les voies publiques et sur le quai. Le bac fut sabordé.
La tâche est immense : il faut reloger tout le monde, tout reconstruire et relancer la vie économique. Dès le premier conseil municipal de 1940 après l’exode, le maire Maurice Collet aborde la question d’un plan d’urbanisme en vue de la reconstruction. Il sera l’un des trois grands artisans de cette renaissance, avec les architectes André Robinne en premier et Othello Zavaroni qui prendra la suite. La première pierre sera posée officiellement en 1949 mais il faudra attendre 1960 pour la livraison du dernier immeuble des dommages de guerre.

Organisateur
Rives en Seine

moteur de recherche Caravelis - informations touristiques SITA